Quelle isolation pour mes combles ?

Les techniques d’isolation des combles

Pour l’isolation de vos combles plusieurs techniques s’offrent à vous ! En fonction de votre bien, vous pourrez être amené à choisir entre : combles perdus, combles aménagés ou aménageables.

Isolation des combles perdus

 

  • Technique de soufflage :

La technique du soufflage mécanique de matériau isolant est utilisée pour les charpentes traditionnelles ou charpentes industrielles, ainsi que les combles difficiles d’accès.
En général, l’isolation insufflée est une laine de verre. Néanmoins, il est aussi possible d’avoir recours à la laine de roche, laine de chanvre, laine de lin ou ouate de cellulose. Cette technique permet une couverture parfaite du plancher dans les moindres recoins.

  • L’épandage :

Dans les combles perdus facile d’accès, la technique de l’épandage est pratiquement similaire à celle du soufflage. Cependant, la pose ne se fait pas avec l’aide d’une machine, mais d’un râteau. Les isolants utilisés sont les mêmes que ceux évoqués précédemment avec la technique du soufflage.

  • Pose d’isolants en rouleaux :

Dans les combles accessibles, l’isolation en rouleaux sera dans un premier temps déroulée sur le sol des combles entre les solives et d’une deuxième couche pour recouvrir les solives.

Isolation pour les combles aménageables ou aménagés

 

  • L’ITI (l’isolation par l’intérieur) :

Pour les combles aménageables ou aménagés, une isolation par l’intérieur est réalisée. Elle consiste à poser des panneaux rigides et semi-rigides en laine de verre ou laine de roche. Par la suite, l’isolation de la toiture se fait par une couche de laine isolante entre les chevrons ou par double couche sous rampants avec une couche pare-vapeur et une finition de plaques de plâtre.

  • Le sarking ou isolation par l’extérieur :

Dans le cas où les combles sont déjà aménagés, il existe une technique qui consiste à isoler le toit par l’extérieur. Dans cette situation, il faut déposer la couverture afin de poser des rouleaux ou des panneaux d’isolant. De même, des panneaux de bois auront préalablement été posés pour éviter la formation de pont thermique. Un pare-pluie sera installé avant d’effectuer la repose de la couverture. Cette méthode est généralement répandue pour les charpentes traditionnelles.

Prenons contact !

Recevoir notre newsletter
Contact
Nous contacter ?
C'est par là
Rechercher
Rechercher
Fermer