Focus technique : l’isolation thermique par l’extérieur

Qu’est-ce que l’isolation thermique par l’extérieur, et quels en sont les objectifs ?

L’isolation thermique par l’extérieur, aussi appelé ITE, est un ensemble de techniques qui sont utilisées en rénovation énergétique. L’isolation thermique par l’extérieur est utilisée pour diminuer les pertes thermiques des façades des bâtiments. L’objectif étant de réduire au maximum le transfert de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. L’ITE consiste à placer des matériaux isolants sur la façade extérieure des bâtiments pour améliorer sa performance thermique et supprimer les éventuels ponts thermiques.

Un pont thermique est un phénomène qui accentue la perte thermique au sein d’un logement. Il s’agit d’un endroit sur la construction où la barrière isolante n’est plus active. Il a pour effet d’accentuer la déperdition de chaleur en hiver et la propagation de chaleur en été. On retrouve généralement les ponts thermiques sur certaines jonctions des murs extérieurs (balcons, appuis de menuiserie) et au niveau des portes et fenêtres.

Pourquoi faire de l’isolation thermique par l’extérieur lors de vos travaux de rénovation ?

Lors des travaux de rénovation de votre logement, l’isolation thermique par l’extérieur peut vous être proposée. Cette technique permet de :

  • Rénover la façade extérieure de votre logement
  • Embellir l’extérieur de votre habitation en donnant un coup de jeune à une façade parfois vieillissante
  • Diminuer la déperdition thermique de votre logement et donc réduire votre consommation énergétique, de belles économies à la clé
  • Augmenter votre confort au sein de votre habitation en limitant les variations de température au fils des saisons. Ces variations peuvent être désagréable aussi bien en hiver qu’en été
  • Garder le même niveau de surface habitable comparativement à une isolation thermique par l’intérieur qui pourrait vous faire perdre des m² au sein du logement.

Quelles solutions et quels types d’isolants choisir ?

Lorsque vous réalisez une isolation thermique par l’extérieur, les choix de type d’isolant, systèmes de pose et matériaux sont multiples et disposent chacun de leurs spécificités. Tout d’abord, vous serez amenés à choisir le matériau isolant que vous souhaitez utiliser dans votre l’ITE de votre bâtiment.

On en distingue plusieurs types d’isolants ::

  • Minéraux comme la laine de verre ou de roche, cette solution est généralement la moins onéreuse. C’est un bon compromis coût/impact environnemental.
  • Synthétiques comme le polystyrène extrudé ou le polyuréthane, sont des isolants généralement appréciés dans les régions humides.
  • « Naturels » comme les fibres de bois, de liège ou de chanvre, c’est une solution très écologique qui peut être onéreuse.
  • Enfin, les isolants « Animaux » qui sont aujourd’hui assez peu conventionnels comme la laine de mouton ou les plumes de canards peuvent aussi être utilisés. Ils présentent cependant un coût important.

Une fois votre matériau isolant choisi, il existe diverses méthodes d’application :

  • L’isolation sous enduit: l’isolant que vous avez choisi sera recouvert d’un enduit classique. C’est une solution à la fois économique et facilement adaptable à un grand nombre de projets.
  • L’isolation sous vêture: directement posée sur les murs extérieurs de votre bâtiment, cette solution est constituée de deux éléments. Nous y retrouvons un isolant thermique qui est contrecollé sur une plaque, et c’est cette plaque qui sera ensuite posée sur votre mur extérieur.
  • L’isolation sous bardage : l’isolant est installé au sein d’une ossature fixée sur le mur extérieur de votre logement. À la suite de cela, des pales de bois (ou autres matériaux comme le PVC) sont placées au-dessus de votre isolant afin de le recouvrir.

Une solution très efficace

L’isolation thermique par l’extérieur a pour objectif de supprimer les ponts thermiques de votre logement. C’est une solution qui s’adapte à tous les budgets (suivant les matériaux et solution choisies). Elle est la garantie d’un confort supplémentaire au sein de votre lieu de vie. Elle permet un gain énergétique majeur tout en conservant votre surface habitable à l’identique. Néanmoins, il est indispensable de penser aux contraintes esthétiques et se renseigner sur les règles d’urbanisme qui pourraient vous limiter dans votre projet. Enfin, l’ITE ne sera pas la solution la plus adaptée si votre bâtiment dispose d’un très grand nombre de surfaces vitrées.
 

Prenons contact !

Recevoir notre newsletter
Contact
Nous contacter ?
C'est par là
Rechercher
Rechercher
Fermer